Comment bien choisir ses huiles essentielles ? | Mes 5 conseils

Vous êtes nombreux à me poser cette question, alors j’ai souhaité rédiger un article sur ce sujet. Comment bien choisir ses huiles essentielles ? Il existe de nombreuses marques et il est parfois difficile de s’y retrouver. Il est fondamental de s’assurer d’une bonne qualité des huiles essentielles, surtout lorsqu’elles sont utilisées à des fins thérapeutiques. La réussite d’un traitement en dépend. Pour vous aider, je vous propose un petit guide d’achat avec les éléments incontournables à connaître avant d’acheter une huile essentielle. C’est parti !

huiles-essentielles-diffuseur

Votre fiche offerte

Mes 12 meilleures recettes pour votre diffuseur d’huiles essentielles.

1 – Choisir une huile essentielle pure, sans pesticides

Avant toute chose, assurez-vous que l’huile essentielle que vous achetez est de qualité thérapeutique. Cela garantit l’absence de pesticides et autres produits chimiques ainsi que la présence de toutes les molécules biochimiques spécifiques grâce à une distillation intégrale.
De plus, regardez bien l’étiquette où vous devez trouver la mention « huile essentielle 100% pure, naturelle et complète ». Cela vous assure que l’huile essentielle ne soit pas « coupée » avec une autre dont l’odeur est proche, ou encore dénaturée avec des molécules de synthèse chimique.

2 – Privilégier un mode de cueillette sauvage

La qualité d’une huile essentielle débute dès son mode de production. Ainsi, choisissez une marque qui pratique de préférence la cueillette de plantes sauvages, de culture certifiée biologique ou écologique sans intrant chimique. N’achetez pas d’huile essentielle de culture conventionnelle où vous retrouverez des intrants chimiques et donc des pesticides, néfastes pour votre santé, tant en usage interne qu’externe. Sachez que tous les critères comptent: aussi bien le mode et le moment de la récolte, la fraîcheur de la plante, le lieu de l’extraction et l’attention portée lors de la distillation. C’est le savoir-faire et la passion du distillateur qui font toute la différence et vous assurent une huile de qualité.

3 – Vérifier l’étiquetage

Autre élément clé à prendre en compte quand on se demande comment bien choisir ses huiles essentielles : l’étiquetage. En effet, l’étiquette d’un flacon d’huile essentielle doit contenir les informations suivantes :

  • appellation botanique binominale en latin, avec les sous-espèces, variétés ou hybridations éventuellement. On parle alors de chémotype. Par exemple, il est possible de trouver plusieurs huiles essentielles de romarin (Rosmarinus officinalis) :
    ○ romarin à cinéole, qui provient du Maroc le plus souvent et agit sur la sphère broncho-pulmonaire ;
    ○ romarin à camphre, que l’on trouve en Provence et qui a une action puissante sur les crampes musculaires ;
    ○ romarin à verbénone, originaire de Corse le plus souvent. Elle agit au niveau du système digestif et en particulier du foie ;
  • organe producteur ou partie de la plante qui est distillé. Par exemple, l’orange amère permet d’obtenir plusieurs huiles essentielles : celle de néroli (grâce aux fleurs), celle de petitgrain bigarade (grâce aux feuilles) et l’essence d’orange amère (à partir du zeste). Saviez-vous qu’il est possible de distiller les racines, l’écorce, la tige, le bois, la feuille la fleur ou encore l’aiguille d’une plante aromatique ?
  • la date de péremption : même si dans les faits il est possible d’utiliser une huile essentielle au-delà, en moyenne 6 – 7 ans si elle est conservée dans de bonnes conditions (dans un flacon en verre, opaque, bien fermé et debout). Une essence d’agrume, en revanche, ne se conserve que 2 à 3 ans car les zestes sont plus fragiles et peuvent s’oxyder au fil du temps ;
  • le numéro de lot qui vous permet d’avoir une traçabilité ainsi que de demander les résultats d’une analyse chromatographique.
conseils-choisir-huiles-essentielles

4 – Tenir compte du prix et du lieu d’achat

Une huile essentielle de bonne qualité ne peut pas être bon marché, ce n’est pas possible. En effet, produire une huile de qualité demande du travail, du temps, de la passion, de la patience et de l’amour. Ainsi, n’achetez pas d’huiles essentielles dans les magasins type solderies et autres enseignes « discount ». Elles ne seront pas qualitatives et n’auront pas les effets attendus. Par ailleurs, certaines plantes sont difficiles à trouver, d’autres sont rares et d’autres encore nécessitent de très grosses quantités pour obtenir un kilogramme d’huile essentielle.

Saviez-vous qu’il faut 150 kg de fleurs de lavande fine pour obtenir 1 kg d’huile essentielle, 1 tonne d’hélichryse italienne ou encore 5 à 12 tonnes de mélisse ? Sans parler de tous les contrôles qualité qui nécessitent un certain investissement. Un prix bas concernant une huile essentielle est donc plutôt mauvais signe. Bien entendu, certaines huiles que l’on pourrait qualifier de « classiques » sont très abordables.

5 – Ne pas confondre usage cosmétique et usage thérapeutique

Il n’est pas possible d’utiliser les huiles essentielles distillées par l’industrie cosmétique à des fins thérapeutiques. Même si celles-ci sont de qualité biologique, elles ne contiennent pas toutes les molécules indispensables qui leur confèrent toutes leurs propriétés thérapeutiques. Bien souvent, leur distillation n’est pas faite de manière intégrale et certaines molécules qui s’obtiennent seulement à la toute fin de la distillation ne sont pas présentes dans le produit fini.

pack huiles essentielles

HUILES ESSENTIELLES STARTER PACK

Le pack pour t’initier à l’usage thérapeutique des huiles essentielles de manière simple, efficace et sécurisée.

comment bien choisir ses huiles essentielles: conclusion

Nous avons vu les principaux éléments à connaître pour savoir comment bien choisir ses huiles essentielles. Les critères que nous avons vus vous assurent d’avoir une huile essentielle de qualité. Cela permet une utilisation à des fins thérapeutiques en toute sérénité. Par ailleurs, cela vous permet d’obtenir de bons résultats dans le cadre d’un traitement. Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à m’en faire part à la suite de cet article ou par message sur Instagram. Enfin, si vous souhaitez connaître les bases indispensables pour utiliser vos huiles essentielles de manière efficace et sécurisée, n’hésitez pas à vous reporter à mon article Comment bien utiliser les huiles essentielles ? 9 choses à savoir avant de commencer ou à mon programme HUILES ESSENTIELLES STARTER PACK.

Cet article vous a plus ? 📌 Épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard ! 

conseils-aromatherapie
huiles-essentielles-conseils-utilisation
huiles-essentielles-utilisation-maison

Comment bien gérer les fêtes avec les huiles essentielles ? | Mes conseils et mon top 4

Comment bien gérer les fêtes avec les huiles essentielles ? Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas et vous appréhendez un peu cette période. En effet, elle est propice aux excès alimentaires, sources d’inconforts digestifs. Pour certaines personnes, il est...

Comment purifier son organisme naturellement ? Mes 6 huiles essentielles préférées pour une détox en douceur

Il est très souvent question de la détox sur les réseaux sociaux ou dans les magazines. Véritable phénomène marketing, une détox ne se réalise pourtant pas avec des produits « miracles ». Dans ce nouvel article, je souhaitais vous partager ma vision de ce nettoyage...

Où acheter ses huiles essentielles ? | Les huiles essentielles doTERRA

Dans mon dernier article “Comment bien choisir ses huiles essentielles”, nous avons vu l’importance de s’assurer de la bonne qualité de vos huiles essentielles. À ce stade, vous avez peut-être l’intention d’acheter des huiles essentielles, mais face aux nombreuses...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.